Les techniques infaillibles pour optimiser sa négociation

Les techniques infaillibles pour optimiser sa négociation

Quelles sont les techniques infaillibles pour optimiser sa négociation ? Si vous entamez la lecture de cet article, c’est probablement car la thématique de la négociation vous semble importante. Vous avez entièrement raison. S’il y a bien une compétence capitale lorsqu’on cherche à investir dans l’immobilier, c’est bien celle de la négociation. Je vous propose un petit tour d’horizon des techniques de négociation qui payent. Alors si le programme vous parle, c’est parti ! 

Pourquoi faut-il apprendre la négociation ?

Négocier n’est pas une qualité innée chez tout le monde. Négocier, ça peut être quelque chose de très stressant. Je peux tout à fait le comprendre. Par timidité et par manque d’assurance, certaines personnes redoutent d’entrer dans une négociation commerciale. Elles préféreraient s’éviter ce jeu du chat et de la souris entre l’acheteur et le vendeur. Pour elles, l’idéal, ça serait que l’acheteur donne le prix réel auquel il veut acheter et que le vendeur soit transparent dès le départ sur son prix de vente. Cette transparence lui simplifierait grandement la vie. 

Vous vous retrouverez peut-être dans ce descriptif. Négocier, ça vous semble être une grosse perte de temps. Cela peut aussi vous créer du stress et de l’appréhension. Rien de pire que tenter une négociation et qu’elle échoue. Bref, sachez que ce que vous ressentez est assez normal. C’est assez rare qu’une personne ait spontanément un bon sens commercial. La bonne nouvelle, c’est que ça s’apprend. 

Pourquoi faut-il apprendre la négociation ? Tout simplement parce que dans la vie, les choses ne fonctionnent pas comme on voudrait qu’elles fonctionnent. Il existe une réalité en dehors de nos croyances, de nos envies et de nos fantasmes. J’aime bien comparer la réalité à un jeu. Le jeu réussit à celui qui apprend à jouer selon les règles. Les règles du jeu peuvent ne pas nous plaire mais elles sont là. C’est la même chose avec la séduction. Quand on est timide, ça pourrait nous agacer qu’il faille apprendre à séduire. Mais c’est ainsi. Et plus tôt on s’y met, meilleurs seront nos résultats. 

Quelles sont les techniques infaillibles pour négocier un bien immobilier ?   

Il est capital de se rendre compte de ce qu’est une négociation dans le cadre d’un investissement immobilier. Il est capital de regarder au-delà des apparences. 

Une négociation, c’est deux personnes avec des projets personnels qui doivent parvenir à trouver un accord financier. Le but du vendeur, c’est de vendre le plus vite possible au tarif le plus élevé. Le vendeur ne refusera jamais que son bien ne se vende plus cher que le prix du marché, bien au contraire. Face à lui se trouve l’acheteur. L’acheteur, il cherche à faire l’acquisition d’un bien au tarif le moins élevé possible. De la même manière, l’acheteur ne sera jamais opposé à faire une acquisition en dessous du prix du marché. 

Vous voyez, il s’agit vraiment d’un jeu. Négocier, c’est participer à un jeu de type mental avec une autre personne. Réussir sa négociation pour un vendeur, c’est parvenir à vendre le plus cher possible. En tant qu’acheteur et futur investisseur, vous allez devoir utiliser des techniques pour parvenir à « jouer » plus efficacement que votre vendeur. 

Est-il pressé ? Continue-t-il à rembourser un crédit immobilier ? Y a-t-il une échéance de son côté ?

La première arme de négociation que je souhaite vous partager, c’est celle de l’échéance et du timing. Il n’y a rien de pire pour la négociation qu’une personne qui ne soit pas pressée. Une personne qui n’a aucun impératif et qui peut se permettre d’être patiente peut s’avérer redoutable lors d’une négociation. 

Elle sait qu’elle a le temps. Elle sait aussi que si son bien vous a tapé dans l’œil, le temps joue plutôt en sa faveur. Par peur de passer à côté du logement, vous pourriez être tenté de faire une proposition tarifaire élevée. Ce n’est évidemment pas ce que nous recherchons en tant qu’investisseur, nous cherchons à faire une bonne affaire.

Posez donc des questions pour savoir pourquoi le vendeur cherche à vendre ce bien. Un divorce, une séparation ? C’est autant d’indices pour comprendre dans quelle perspective il aborde la négociation de son côté. 

Il cherche probablement à vendre le plus vite possible. Il y a des chances que cela puisse vous permettre de faire une négociation tarifaire un peu plus agressive. 

Soyez prêt à choquer le vendeur 

C’est une technique puissante mais pour laquelle vous allez devoir sortir de votre zone de confort si vous n’avez pas l’habitude de l’utiliser. Elle consiste à faire une première proposition tarifaire à un prix choquant pour déstabiliser le vendeur. 

Un bien est proposé à 200 000 € ? Vous pouvez en proposez à peine plus de 100 000 €. Votre but n’est pas de vous lier d’amitié avec le vendeur. Votre but, c’est de faire une bonne opération financière et de générer de la rentabilité. Il n’y a pas de complaisance dans une négociation immobilière. Si votre proposition est supérieure au prix du marché, le vendeur ne vous la refusera pas pour coller au juste prix. Il acceptera car c’est à son avantage. 

Mettez en avant les défaillances constatées lors de la visite

Qu’est-ce qui permet de réduire le prix d’un bien immobilier ? Qu’est-ce qui permet de négocier le plus efficacement ? Ce n’est pas aussi complexe qu’on l’imagine. Il s’agit simplement d’identifier les failles et les défaillances que vous constaterez pendant la visite. 

Prenez un calepin ou bien inscrivez dans votre téléphone portable les différents défauts constatés lors de votre visite. Faites attention à ne pas en faire trop mais le but, c’est simplement d’avoir des arguments à pouvoir présenter afin de justifier une proposition inférieure à celle demandée par le vendeur. 

N’hésitez pas à terminer votre visite en interrogeant le vendeur sur le prix réel qu’il en demande. Cela pourrait le surprendre mais en général, les prix indiqués sur les annonces en ligne sont majorés. Soyez assez ferme pour montrer que vous savez que son prix affiché n’est pas le bon. Cela peut déjà être un bon moyen de faire sauter 5 à 10 000€ très rapidement. Ainsi, vous démarrez la véritable négociation avec un petit coup d’avance. 

Conclusion

Il est évident qu’avec la meilleure volonté du monde, ce n’est pas la lecture d’un seul article qui va vous transformer en excellent négociateur immobilier. Je vous recommande de visionner des vidéos et de lire des ouvrages sur la négociation pure. Être capable de bien acheter et de bien vendre sont indispensables de nos jours. La plupart de nos interactions quotidiennes se font sur la base d’un échange commercial. 

Votre situation actuelle est stable ? Je vous invite à réserver votre appel stratégique offert avec l’un des membres de mon équipe en cliquant ici. Nous nous ferons un plaisir de vous aider à atteindre vos objectifs et nous pouvons même vous seconder pendant toute l’étape de la négociation financière.