Paris, IDF, Province : qu’est-ce qui est le plus rentable ?

Paris, IDF, Province : qu’est-ce qui est le plus rentable ?

Lorsqu’on commence à manifester de l’intérêt pour l’investissement immobilier locatif, une question vient systématiquement se poser. Cette question, c’est de savoir dans quelle ville se lancer. 

Alors si cela fait partie de vos interrogations actuelles, j’ai une bonne nouvelle. C’est précisément le sujet que je vais couvrir dans l’article d’aujourd’hui. 

Vous avez déjà lu le titre mais avez-vous déjà une petite idée de la bonne réponse ? 

Alors pour voir si vous avez visé juste, entrons dans le vif du sujet. C’est parti ! 

Investir à Paris est-il rentable ?

Ma réponse ne va pas se faire attendre car vous me connaissez, j’aime aller à l’essentiel et ne pas tourner des heures autour du pot. Ma réponse est oui. Il est tout à fait possible d’investir à Paris et d’être rentable. 

C’est tout à fait possible. Paris est la capitale de la France, c’est une ville iconique qui profite d’un rayonnement particulier à l’international. Paris, c’est la ville de l’amour, c’est une ville très riche culturellement. Ce sont des sorties, des théâtres et des musées. C’est une ville dynamique peuplée par 2 220 445 habitants en intra-muros. 

Mais je ne suis pas là pour vous en dresser un simple portrait pour touriste curieux. Là, je m’adresse à la personne qui cherche à investir dans l’immobilier. Je m’adresse à celui ou celle qui veut savoir s’il faut chercher à investir sur Paris ou non.

J’ai répondu que c’était rentable mais encore faut-il découvrir dans quelle mesure. Et c’est précisément là où le bât blesse. Sur Paris, rendez-vous à l’évidence : vous ne dépasserez quasiment jamais les 3 % de rentabilité. 

Paris n’est pas une ville où il fait bon investir. C’est une ville très chère pour ne pas dire hors de prix. Devenir propriétaire et chercher à mettre un bien en location aujourd’hui va juste représenter une énorme perte de temps et d’énergie. Les rendements sont même en baisse actuellement. 

Vous pourriez envisager l’investissement à Paris mais à condition de ne pas rechercher de la rentabilité. Vous pourriez avoir de bonnes raisons de le faire. Pour vous constituer un patrimoine, pour avoir un pied à terre sur la capitale. Ces raisons peuvent être acceptables et vous appartiennent.

Mais pour un investissement classique, ce n’est pas une bonne idée du tout. Sur ma chaîne YouTube, sur le podcast que j’anime ou même à travers ces articles que je vous rédige, n’oubliez pas mon approche. 

Nous recherchons l’investissement immobilier à haut rendement. Nous recherchons des biens qui sont rentables et qui rapportent de l’argent. Qui peuvent participer à améliorer notre train de vie, préparer notre retraite ou nous rendre libre de notre temps. 

Nous ne recherchons pas simplement à investir partout à n’importe quelle condition. Investir à Paris est une galère que je ne vous recommande pas. Mais si vous êtes vraiment décidé, je vais juste vous inviter à confronter mon avis avec d’autres professionnels et d’autres experts de l’immobilier. Vous devriez noter une certaine homogénéité dans notre discours. 

Faut-il investir en Île de France ? 

Passons à la suite de notre programme. Qu’en est-il de l’Île de France ? Est-ce intéressant d’acheter en banlieue parisienne ? Est-ce rentable ? 

Alors pour le coup, je vais aller un peu plus à l’essentiel que pour le passage sur Paris. 

Non, ce n’est pas rentable d’investir en Île de France pour quasiment les mêmes raisons. L’Île de France, ça reste trop cher. Si vous vivez en région parisienne et que vous désirez vous créer des revenus passifs grâce à l’immobilier, il n’y aura pas 36 000 solutions. 

Il faudra basculer sur la province. Il faudra que vous acceptiez de vous éloigner. 

Pourquoi choisir l’investissement locatif en province ?

Ne nous le cachons pas : investir en province ne veut pas dire grand-chose. Au contraire, il faudrait plutôt écrire : « En premier, évitez Paris et l’Île de France »

En fait, investir en province est une bonne chose. C’est ce qui sera le plus rentable. Mais encore une fois, il faudra écarter certaines villes importantes pour les mêmes raisons qu’il faudra écarter Paris. 

Bordeaux, Lyon ou encore Marseille par exemple sont des villes chères où il sera compliqué de dégager une rentabilité intéressante. 

Ne vous inquiétez pas, il reste encore beaucoup de possibilités en France. Mais ce que je veux absolument que vous comprenez, c’est que ce qui fera vraiment la différence entre une rentabilité à 3% ou une rentabilité à 12%, c’est surtout la manière dont vous aborderez votre projet d’investissement. 

Il m’arrive encore de croiser des personnes qui envisagent de se lancer. Mais dans leur système de croyances, 3%, c’est génial comme rentabilité. Elles sont prêtes à passer plusieurs mois à prospecter, visiter, négocier et passer du temps à la banque ou chez le notaire pour des cacahuètes. 

Personnellement, ça me révolte un peu parce que la mission de Richard Group Investment, c’est de proposer des solutions d’investissement à haut rendement. Il est hors de question de gaspiller son énergie pour des clopinettes. 

Parce qu’à titre personnel, je suis conscient de tout ce que ça peut représenter comme énergie d’investir. Je suis investisseur moi-même. Je sais ce que ça fait d’enchaîner les visites et de passer du temps chez le banquier pour le convaincre de m’accorder un prêt. 

Je sais ce que ça coûte mentalement, physiquement et financièrement. N’allez pas vous fatiguer pour des clopinettes. Choisissez avec soin une ville de province qui se trouve à 2 ou 3 heures de chez vous et qui reste abordable. Choisissez un bien qui implique de faire des travaux de rénovation important. Choisissez un bien qui vous permettra de générer une forte rentabilité en l’exploitant intelligemment. 

Conclusion

J’espère que vous avez apprécié la lecture de cet article. Investir dans l’immobilier peut devenir un chemin parsemé d’embûches lorsqu’on part sur de mauvaises bases. 

Le choix de la ville est important. Ce n’est pas le seul point qui doit attirer votre attention mais il sera capital d’avoir une réponse claire. Quel est le prix actuel du mètre carré ? Quel est le montant du loyer pour un T2 ou un T3 ? Pour une colocation ? Quel est le prix moyen d’une nuitée sur Airbnb ?

Toutes ces données peuvent être recroisées afin de définir si la ville mérite votre attention ou non. Faites des simulations en utilisant un outil de calcul de rentabilité et lancez-vous. 

Pour aller plus loin, je vous propose de réserver votre appel stratégique offert avec un membre de mon équipe en cliquant ici. Prenez un créneau si votre situation actuelle est stable et que vous êtes motivé(e).