Quelles sont les villes à forte tension locative ?

Quelles sont les villes à forte tension locative ?

Aujourd’hui, je vous propose un tour d’horizon des villes à forte tension locative. Dans un premier temps, je vais vous proposer une définition de ce terme. 

Qu’est-ce que la tension locative ? Comment est-ce qu’on la mesure ? Pourquoi est-ce un critère important pour le futur investisseur immobilier que vous êtes ? 

Dans un second temps, nous verrons une liste non exhaustive des villes à forte tension locative en France. 

Alors si le programme vous parle et que vous voulez savoir dans quelle ville il serait judicieux de vous lancer, continuez votre lecture. C’est parti ! 

Qu’est-ce que la tension locative ?

Avant d’aller plus loin, il est important de comprendre ce qu’est la tension locative. Qu’est-ce que cela signifie et en quoi cela peut nous être utile en tant qu’investisseur ? 

La tension locative est une notion très importante pour un investisseur. Il ne faut pas oublier la finalité de votre investissement. Vous ne vous lancez pas dans cette aventure immobilière pour le plaisir de vous salir les mains ou de développer des connaissances en menuiserie. La finalité, c’est de générer des revenus passifs complémentaires voire de créer votre indépendance financière et de vivre de vos rentes mensuelles. 

La tension locative, c’est la différence entre l’offre et la demande. Votre but en tant qu’investisseur, c’est d’éviter au maximum d’avoir de la vacance locative. 

La vacance locative, c’est un peu l’ennemie de l’investisseur dans la mesure où si votre bien n’est pas loué, vous aurez quand même des frais à régler. Il faudra que vous remboursiez votre prêt bancaire et il faudra aussi payer les différentes charges. 

Hors de question de vous retrouver dans une situation dans laquelle votre bien n’est pas occupé. Ce qu’on cherche à faire, c’est à avoir le taux d’occupation le plus élevé possible toute l’année. 

Et pour se faire, il va être important d’investir dans une région où il y a une forte tension locative. C’est-à-dire qu’il existe assez peu d’offres sur le marché mais où il y a au contraire, une forte demande ou du moins une demande grandissante. 

Dans les villes universitaires, il n’est pas rare de voir ce phénomène poussé à l’extrême au moment de la rentrée scolaire. Les futurs étudiants prennent d’assaut une certaine typologie de logements et ne laisse qu’un choix extrêmement limité sur le marché. 

C’est assez courant dans les villes à forte tension locative mais ce n’est pas le cas partout. Alors maintenant que vous savez ce qu’est la tension locative et pourquoi il s’agit d’un critère important pour garantir l’occupation de votre futur bien, voyons quelles villes répondent à ce critère. 

Quelles sont les villes à forte tension locative ?

Comme promis, je vais vous proposer dès maintenant une liste des villes à forte tension locative. Mais attention, même si ces villes répondent à ce critère premier, cela ne signifie pas que je les recommande forcément pour un investissement futur. 

Je ne manquerais pas, en fin d’article, de vous guider vers quelques villes adaptées à mes propres critères de choix. 

Paris

Si vous suivez mon contenu régulièrement, vous savez que Paris ne fait pas partie des villes que je recommande. C’est une ville chère où il n’est malheureusement pas possible de faire de haut rendement facilement. En revanche, il n’était pas possible de parler de forte tension locative sans la mentionner. La capitale est une ville où se loger peut rapidement se transformer en parcours du combattant. C’est la ville à la densité démographique la plus élevée de France et cela se ressent fortement sur les besoins en logements. 

Bordeaux

S’il y a bien une ville qui tire son épingle du jeu en matière de qualité de vie, c’est bien la jolie bordelaise. Cependant, même si la tension locative est très forte, cela a un coût. Très difficile de réaliser un investissement à haut rendement dans l’épicentre. C’est une ville chère où les biens se négocient rarement en-dessous du prix du marché. Une ville à recommander aux investisseurs qui ont des moyens importants et qui peuvent se permettre de partir sur de l’immeuble de rapport par exemple. En montant une colocation et en cumulant ça avec de la location courte durée, il peut tout à fait être possible de faire des bénéfices importants. 

Lille 

Lille est une ville du nord qui ne manque pas de charme. Avec sa forte concentration étudiante, il faut aussi se rendre à l’évidence : la tension locative est forte. Il y a constamment des besoins de se loger. Mais là encore, attention car il peut être laborieux de réaliser une très bonne affaire. N’hésitez pas, si vous habitez à Lille, à rechercher des communes de plus petites tailles en périphérie. La tension locative ne doit pas être le seul critère à prendre en considération. 

Il est tout à fait possible de s’éloigner un peu du centre afin de dénicher des bonnes affaires. Négociez, bataillez et soyez prêts à faire quelques travaux de rénovation. C’est souvent à ce prix-là qu’on peut transformer un bien à peine rentable en juteuse machine à cashflow. 

Toulouse

La ville rose est connue pour sa vie étudiante débridée. Est-ce intéressant d’y investir ? Eh bien si on s’en tient uniquement à la tension locative, c’est clair qu’elle représente une opportunité de choix. Mais n’oubliez pas que cela reste une grande ville et que le coût d’acquisition du bien risque d’être élevé. 

Là encore, il serait plus sage de concentrer vos recherches sur des villes périphériques à moins que votre budget ne soit important. Vous avez beaucoup d’apport, un historique bancaire irréprochable et un peu d’expérience ? Il y a toujours des coups à faire mais à condition de ne pas être pressé et d’avoir un réseau constitué très efficace sur place. Si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à vous éloigner un peu du centre-ville.

Grenoble 

Terminons ce petit tour d’horizon des villes à forte tension locative avec la ville de Grenoble. Située à proximité des Alpes, dans une cuvette, Grenoble est une ville très étudiante. 

Il est possible, sans trop de difficultés, de générer une rentabilité très correcte. Alors imaginez un peu ce que vous pourriez obtenir en appliquant les conseils que je donne pour faire du haut rendement ? 

C’est une ville où un studio peut se négocier autour de 80 000€, histoire de vous donner une petite idée. On ne vous conseillera pas de partir sur ce type de bien mais ça vous donne une petite idée du prix de départ à Grenoble. 

Conclusion

La tension locative est un critère important lorsqu’on décide de se lancer dans l’investissement immobilier. Est-ce le seul ? Non, vous l’avez compris à mes différentes remarques mais il est important de ne pas perdre de vue les autres critères de l’investisseur rentable. 

Avec Richard Group Investment, l’accent est mis sur la rentabilité et le haut rendement. Hors de question de miser sur une grande ville et de se contenter de 3 ou 4% de rentabilité brute mensuelle. 

Si cela vous parle, je vous invite dès maintenant à réserver votre appel stratégique offert en cliquant ici. Si votre situation actuelle est stable, mon équipe se fera un plaisir de répondre à vos questions et de vous aider dans votre projet personnel